Les journalistes face aux réseaux sociaux ?

 
 

17,00 

Une nouvelle relation entre médias et politiques

Par Valérie Jeanne-Perrier

176 pages – 12 x 20 cm

Description

Les réseaux sociaux ont contribué à modifier en profondeur les pratiques de communication politique. Avec l’évolution permanente des formats et la rapidité de circulation des informations, les journalistes sont obligés d’adapter leur métier pour le meilleur (plus grande visibilité, accessibilité…) et pour le pire (course à l’audience, fake news…).

Dans le même temps, les hommes politiques et leurs équipes de communication ont cherché à se rapprocher des citoyens. À leur tour, ils se sont emparés de Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat. Une situation délicate pour les journalistes dont le métier consiste à analyser et enquêter, et pas uniquement commenter ou diffuser des opinions de personnalités politiques.

L’équation est complexe. Les réseaux sociaux se présentent comme de merveilleux outils d’expression démocratique et de diffusion de l’information. Mais ils contribuent aussi à la perte de confiance des citoyens dans les médias et dans les politiques.

Ce sont toutes ces questions que Valérie Jeanne-Perrier aborde dans ce livre. Spécialiste des transformations des métiers du journalisme, elle apporte un éclairage documenté et critique sur un sujet brûlant à l’heure d’une reconfiguration de la vie numérique et politique des citoyens.

Dans la même collection :
Les musées sont-ils condamnés à séduire ? — Daniel Jacobi
Nuit Debout et maintenant ? – Joëlle Le Marec, Hécate Vergopoulos (dir.)

Valérie Jeanne-Perrier est chercheure au GRIPIC (groupe de recherche sur les processus d’information et de communication). Ses travaux portent sur les mutations numériques des pratiques professionnelles des médias et des journalistes. Elle est co-responsable de l’école de journalisme du CELSA – Sorbonne.

UGS : 9791092305456 Catégories : , Étiquettes : , , ,